Zumba Masterclass, le monde des fanatiques

Samedi soir je suis allée à ma 4ème masterclass de Zumba. Le concept de la masterclass est d'avoir une séance d'1h30 non stop -au lieu des sessions habituelles de 50min- avec la grande prêtresse de la Zumba de la région océanie : Maria Teresa Stone.

Et là on entre dans le monde des fanatiques : celles (parce que c'est à 99.9% des filles) qui portent tout l'attirail fluo, des chaussures aux hauts en passant par les chaussettes et les bandeaux pour les cheveux. Avec ma copine Milen on se sent tout de suite un peu en marge en vieux t-shirt et en haut gris ! J'avais oublié ce que c’était le monde de la Zumba pendant les masterclasses !

Zumba Masterclass, le monde des fanatiques

Le modèle 'Zumba' est l'un des modèles de business les plus efficaces comme je l'ai déjà dit : formation des instructeurs ultra courtes et sans pré-requis dans le fitness ou la danse exigé, vidéos / choréographies successives et progressives que chaque instructeur doit acheter s'il veut pouvoir utiliser le nom Zumba, différentes variantes de la zumba -Zumba gold (pour les personnes âgées), Zumba toning avec des poids, Aqua Zumba dans l'eau... chaque variante nécessitant une formation supplémentaire, images / sites web / flyers complètement contrôlés avec un marketing très astucieux, vente de produits dérivés (vêtements, chaussures) etc..

Maria Teresa Stone en action samedi

Il y a aussi une organisation très claire et structurée : il y a à la tête de tout ça le fondateur Beto qui donne les lignes directrices, il s'est entouré de 5 filles qui développent les chorégraphies principales et les filment pour les DVD qui sont envoyés aux instructeurs.
-Puis il y a par grandes régions du monde, les ZES (Zumba Education Specialists) -catégorie à laquelle appartient Maria Teresa Stone-. Il s'agit généralement d'un ou deux instructeurs par groupe de pays qui aident d'une manière générale à promouvoir et à développer le programme Zumba.
-Viennent ensuite les ZJ (Zumba Jammers) qui sont des experts en choréographies et qui organisent localement des 'Jam sessions' pour aider les autres instructeurs à rendre leurs cours plus intéressants.
-Enfin les ZIN (Zumba Instructors Network) instructeurs qui sont ceux qui donnent les cours.

C'est un monde très bien ficelé !

Maria Teresa Stone couvre principalement la zone Australie / Nouvelle-Zélande mais est aussi en train de développer le programme à Bali / Singapour et en Malaysie. Du coup, elle est en voyage tous les weekends et ne donnent finalement que très peu de cours. Un bon deal !

Zumba Masterclass, le monde des fanatiques
Zumba Masterclass, le monde des fanatiques
Zumba Masterclass, le monde des fanatiques
Zumba Masterclass, le monde des fanatiques

Finalement les choréographies étaient moins dures que celles que l'on fait d'habitude, mais après 1h30 on est quand même un peu fatiguées ! Une bonne soirée, mais je pense que je vais laisser s’écouler un peu de temps avant d'y retourner !

Retour à l'accueil