La suite, la suite...
Et bien, le dimanche nous avons commencé par un bon petit déjeuner / brunch au soleil vers 10h30, très sympa pour démarrer une bonne journée. Encore une fois, il me semble en effet avoir déjà fait le commentaire, Sydney c'est quand même autre chose que Brisbane ! Ca me rappelle un peu New York par certains côtés (ou Paris je suppose) : il y a une vie urbaine plus développée qu'ici, avec énormément de petites boutiques, cafés, restos alors qu'à Brisbane on est plus dans le système grandes chaines et grandes enseignes.
Après notre bon petit déjeuner, nous nous sommes lancés dans la marche de la journée : avec James, notre guide néo-zélandais, ami de ma copine Danielle qui nous a entrainé à travers Sydney !

Tout d'abord le parcours :
On est donc parti de Rushcutters Bay et on a fait quasiment le tour de Sydney le long de la bay. A la fin de notre journée, après avoir parcouru la moitié de Sydney et avoir visité 2 musées, on a triché et on est rentré en métro !




Petite photo de Woolloomooloo, où les frégattes de la marine australienne sont stationnées le long de la base de Garden Isnland.
Le bâtiment sur la gauche, appelé 'Fingers wharf' est apparemment la plus longue structure en bois au monde: 400m de long, 60m de large et posé sur 3,600 pilones.


La petite photo carte postale : Danielle et moi, vue depuis Farm Cove


James et Danielle



L'opera bien sûr, et les écailles ou tuiles de céramique en gros plan



James et moi devant l'opéra


Dans un style différent... Darling Harbour



Contraste avec les petites terraced houses traditionnelles ! Un bâtiment ultra-moderne qui remplit pourtant les critères de développement durable

Super weekend, sous un ciel bleu parfait, pas un nuage, une bonne température de printemps (22°C dans la journée). Finalement c'est assez facile de faire un petit saut sur Sydney : 1h10 de vol (bon malheureusement quand on prend Virgin Blue, il faut ajouter à ça 20 minutes de conduite sur les pistes. C'est interminable la partie atterrissage / retour au terminal Virgin Blue).
Comme d'habitude moi je m'endors avant que l'avion n'ait décollé et je me réveille généralement en sursaut quand les roues touchent le sol...
Le voyage semble onc très court !

Retour à l'accueil