Bon je commence tout de suite par le résultat de ma dernière course parce que je suis vraiment super contente :
9ème au 50m brasse !!!
Objectif rempli ! Je voulais être dans les 10 premières. Je vais même avoir une médaille (bon j'ai pas bien compris de quelle couleur étaient les médailles du 4ème au 10ème mais on verra !).

Alors je reprends dans l'ordre maintenant.
Je suis partie vendredi soir pour Perth après m'être levée à 5h15 pour l'aviron où je ne devais normalement faire que barreuse mais où je me suis retrouvée à ramer comme une folle en double avec le coach - au moins maintenant je maitrise le mouvement -, puis j'ai enchainé sur une journée de boulot de folie où tout le monde avait besoin de plans tout de suite, puis hop départ direct pour l'aéroport à 18h pour mes 5 heures de vol pour Perth. Apparemment il y a des vents contraires dans ce sens là et ça prend plus de temps.

Je suis arrivée à 23h30 à Perth où j'ai récupéré ma voiture de location. Je prends la clé, la dame de chez Avis m'avait dit que la voiture était garée sur l'emplacement 3, sans me dire quel modèle c'était. J'avais normalement réservé une petite Getz comme la petite rouge que j'avais déjà eu une fois.
J'arrive sur le parking pas de voiture sur cette place là ! Je fais un petit 'bip-bip' dans les airs pour voir où est ma voiture. Un premier coup j'entends le bip mais je ne la repère pas, je me retourne, je refais un 'bip-bip' et là je m'aperçois que c'est une énorme Toyota Camry dernier modèle !!! Bon... Je retourne au guichet en pensant que la dame s'est trompée et elle me dit qu'ils ont loué toutes les petites et que c'est tout ce qu'il leur reste mais qu'ils me la louent au prix de la petite !!! Yeah !!!

Ma Toyota Camry, flambant neuve !

J'arrive à l'auberge de jeunesse dans ma superbe voiture, heureusement qu'il est tard et qu'il n'y a personne pour voir ça !!! J'ai réservé une chambre pour moi toute seule histoire de ne pas être dérangée en pleine nuit par les allers et venues des uns et des autres

Journée 1 - samedi
Samedi matin je décide d'aller faire un saut à la piscine pour voir où c'est et récupérer mon badge qui me permet de nager et d'accéder aux différentes 'zones nageurs'. La piscine est assez loin du centre de Perth et je m'aperçois rapidement que j'ai vraiment bien fait de louer une voiture, ça aurait été le calvaire sans !
Le complexe 'Challenge Stadium' est énorme. Je récupère mon passe, je fais un tour de la piscine dedans et dehors et je décide d'aller à la plage car je nage le 100m brasse qui est la dernière épreuve de la journée et je suis dans l'avant dernière série, vers 18h30 !

Juste pour donner quelques chiffes, ces championnats du monde accueuillent environ 3500 nageurs + plusieurs équipes de water polo + une trentaine de plongeurs + quelques équipes de natation synchro, l'ensemble venant du monde entier (Pérou, Inde, et puis bien sûr USA, Allemagne, Italie...). Les épreuves sont réparties sur une semaine.
Il y a une délégation de 160 français dont 35 venant de la Nouvelle Calédonie - normal c'est le plus proche ! -. Belle participation des français qui font partie des 3 plus grosses délégations avec l'Australie bien sûr.

Petites photos de ma demie-journée de plage :

City Beach, plage déserte à 10 minutes du centre de Perth - De ce côté de l'Australie, c'est l'Océan Indien. Si je regarde assez loin vers le large, je dois pouvoir voir Cyril qui est en ce moment à la Réunion !

Il faisait beau mais alors pas chaud du tout, du tout ! C'est passé de 30°C à 20°C en milieu de journée en l'espace d'une semaine (et 9°C le matin, je vous raconte pas la caillante en maillot de bain au bord du bassin).


Une petite vague pour finir


Je retourne à la piscine vers 16h et impossible de me garer ! Ca s'est soudain rempli et il y a des voitures de partout.
Mais encore une fois, rien n'arrête une française avec une voiture : je trouve une petite place sous un arbre, sur un terre-plain. Je dois dire qu'avec ma jolie voiture j'ai un peu peur cette fois.
Je tente une incursion dans le bassin d'échauffement pour rapidement m'apercevoir que c'est une vraie arène de gladiateurs : c'est super dense, tout le monde se touche les pieds. Ici en Australie, ils pensent avoir trouvé le super système, ils affectent une nage à chaque ligne en fonction des épreuves en cours. Par exemple, s'il y a un 400m crawl qui doit se nager dans l'heure qui suit, il n'est possible de faire que du crawl à l'échauffement. Toutes les lignes sont alors marquées 'Freestyle only' et il y a quelqu'un qui surveille au bout de chaque ligne avec un sifflet et qui hurle dès qu'un nageur tente de faire une autre nage. Bien sûr ce genre de règles très strictes et très anglo-saxonnes ne passent pas très bien auprès des nageurs d'autres pays : allez dire à un italien qu'il ne peut pas nager ce qu'il veut dans la ligne ! Il se met à hurler en baragouinant que s'il doit changer de ligne à chaque longueur il ne va pas s'en sortir et il repart en papillon, dans la ligne marqué 'crawl seulement', sous le nez du surveillant ! Mémorable !
Difficile de faire un échauffement correct en mélangeant un peu tout. En plus, comme en Angleterre, on tourne à l'envers dans les lignes. Moi je commence à avoir l'habitude mais je vous laisse imaginer l'horreur dans les lignes avec des nageurs dans tous les sens, parfois à l'envers, parfois à l'endroit, parfois dans le bon sens mais qui repartent dans le mauvais sens après le virage. Un vrai champ de bataille ! Au bout de 5 minutes, je ressors, j'ai réussi à faire 200m, l'exploit !
Le 100m brasse que je dois nager a commencé il y a 2 heures, je suis dans l'avant-dernière série (la 49 sur 50) et il en reste encore 14 avant moi ! De la folie ! Cette première journée est un bon test, je n'aurai pas besoin de retourner à la piscine tôt demain.


Le bassin d'échauffement et les abords à 8h00 le matin avant la grosse foule !

Journée 2 - dimanche
Ce matin je prends mon temps et décide d'aller visiter Perth, je nage le 50m papillon encore une fois dans l'avant dernière série de la journée.
Manque de bol, c'est dimanche et tout est fermé. Selon moi, c'est comme ça que l'on voit l'importance d'une ville dans un pays : une ville où tout est fermé le dimanche est une petite ville ! Et effectivement, je fais assez rapidement le tour. C'est sensé avoir à peu près la même population que Brisbane, environ 1.5 millions d'habitants, mais ce n'est pas du tout la même ambiance, le même dynamisme.
Petit point 'connaissances' :
Comme on m'a fait remarquer très justement : 'on se croirait dans une petite ville du far west'. C'était une petite phrase en l'air mais qui finalement en y réfléchissant est tout à fait juste : l'expression 'far west' est généralement utilisée pour désigner l'Ouest des Etats-Unis au cours du XIXème siècle quand c'était encore une zone isolée, lointaine au-delà de la frontière connue.
Et bien Perth, c'est pareil : c'est à l'Ouest et c'est loin de tout ! Et c'est toujours vrai de nos jours. Perth est LA métropole la plus isolée au monde : il n'y a aucune ville juste à côté, la ville la plus proche est Adelaide à 2100km!!!
Perth est bien une ville, mais j'ai vraiment eu le sentiment qu'on était au bout du monde ! En plus c'est au bord de la mer et ça fait face à l'Océan Indien sur des milliers de km ! Le bout du bout !
C'est aussi la ville la plus ensoleillée d'Australie et une très jolie ville où il est agréable de se promener.

Ce n'est pas une de mes photos mais c'est pour vous donner une idée de la ville ! C'est un peu comme Brisbane, c'est une ville installée le long de la rivière (Swan River).

Après la balade dans Perth je suis de retour à la piscine. Le temps s'est gaté, il ne fait pas très chaud (après avoir lu partout que Perth était la ville la plus ensoleillée d'Australie...) et évidemment c'est le jour où je nage en extérieur :

Fait pas chaud, j'ai les cheveux mouillés après avoir vaillamment tenté un échauffement dans la cohue.

Le bassin extérieur et le temps couvert !


Journée 3 - Lundi
Jounée piscine de 8h00 à 18h30 ! Je nage deux fois aujourd'hui, la première épreuve et la dernière, comme ça je peux rien faire je suis coincée à la piscine. Le 50m crawl commence à 9h00 du matin par la catégorie des 90ans et +... et progressivement ça avance jusqu'à ce que ce soit ma catégorie d'âge : 84 séries de 50m crawl au total !
Le soleil est revenu sur le village de tentes qui s'est monté le long du bassin extérieur :


Je profite de mes quelques heures entre les 2 épreuves pour aller regarder la synchro et le plongeon. C'est sympa et je vais faire un article avec des photos des meilleurs moments au plongeon parce que c'était très très drôle et ça faisait en même temps très très peur.

Je termine ces championnats par mon 50m brasse dans le bassin intérieur à 18h30 :


L'ambiance en dehors des périodes de compétition est sympa et j'ai retrouvé 2 australiennes avec qui ou plutôt contre lesquelles j'ai nagé aux dernières compèt'. J'ai discuté avec des croates et un turc super sympas. Je suis tombée sur une française que je connaissais de vue du club de Chamonix et on a bien discuté.

salle de remise des médailles et des stands de boissons et de nourriture

Natation et Performances
Ces championnats du monde, c'est une ambiance complètement différente des compétitions habituelles ! Ici tout le monde est très sérieux, concentré au maximum et l'ambiance à la chambre d'appel est digne des JO : personne ne parle, personne ne se regarde, tout le monde porte 15 pulls et capuches pour faire peur aux autres et on peut sentir la tension dans l'air !

Les résultats, les résultats :
- 100m brasse : 1'28"36 - 12ème.
Bon temps, un peu moins bien qu'à Melbourne, j'ai beaucoup beaucoup souffert sur les 15 derniers mètres où j'étais quasiment à l'arrêt :)!
- 50m papillon : 32"79 - 18ème.
Très bon temps, équivalent aux championnats de France à Mulhouse l'année dernière, mais malheureusement il semble que tout le monde soit super fort en pap et je me retrouve avec 15 filles devant moi quasiment dans le même temps (les 3 premières sont sur une autre planète) ! Je suis contente c'est la première fois que je passe en-dessous des 33" cette saison. J'ai bien nagé et pas craqué sur la fin.
- 50m crawl : 30"85 - 26ème.
Whouhouhou ! J'avais jamais fait ça avant, progression constante en crawl cette saison : 32"54, 31"20 finalement 30"85. Ca vient contredire ma théorie selon laquelle quand on atteint un certain âge on ne peut plus s'améliorer on ne peut au mieux que maintenir le niveau qu'on a eu à un moment donné. Cette saison, c'est pas 'Martine apprend à lire', c'est 'Mélanie apprend à nager le crawl'. Bon évidemment c'est très très loin des meilleures, mais je suis contente quand même.
- 50m brasse : 38"80 - 9ème.
Très contente surtout que j'étais très très stressée et que c'était ma seule chance d'accrocher les 10 premières.
Bon, il faut quand même dire que la première a fait... 33"89 (c'est à peu près le temps qu'a fait la 7 ème aux championnats de France normaux) ! Bref, elle n'a rien à faire en masters celle là ! En plus, c'était un monstre : nageuse allemande de 1,90m avec un dos plus large que la plupart des hommes, physique genre ancienne nageuse Est-Allemande (je pensais que les stéroïdes étaient interdits de nos jours). C'est partir avec un handicap que d'avoir 20cm de moins et d'être 2 fois moins large !

Bon bilan pour ces championnats et bonne expérience !
J'ai bien utilisé ma combi Arena (et non moi non plus j'ai pas la nouvelle combi LZR - laser - de Speedo, mais est-ce que j'en fais tout un drame, non, pas du tout !). C'est la galère à mettre cette combi et faut pas avoir une envie urgente de faire pipi parce que le temps d'enlever les 3 pulls à capuche et la combi il s'est écoulé 15 minutes !

A l'issue de ces championnats du monde je prends ma retraite et je réapparaitrai sur la scène internationale quand j'aurai 90 ans et peut-être une chance d'être championne du monde !
Plus sérieusement, je pense que je vais ralentir la natation, la motivation est retombée là...



Retour à l'accueil