Alors voilà j'écris mon petit texte sur ma nouvelle maison et comment s'est passée ma recherche ! Je commence par quelques photos :

undefinedVoici ma nouvelle maison qui est située à Woolloongabba (et oui c'est impossible à écrire et c'est la seule banlieue de Brisbane dont j'arrive pas à prononcer le nom !).


DSCF2037.JPGUne autre vue de la maison


DSCF2043.JPGLa cuisine qui a été rénovée et qui est super grande et sympa (bon je dois avouer que ce n'est pas là où je passe le plus de temps).


DSCF2045.JPGLa salle de bains également toute neuve et très sympa. Par contre on ene peut pas prendre de bains à cause des restrictions d'eau.



DSCF2050.JPGMa chambre  (j'ai acheté de jolis petits coussins, je suis assez contente - il ne me reste plus qu'à me débarraser du tableau qui fait trop peur au fond)

Voilà pour les photos. Maintenant la recherche :
En gros j'avais bloqué le samedi de la semaine dernière pour visiter toutes les maisons que je pouvais avant d'attaquer le boulot le lundi. J'avais trouvé une série d'annonces à différents endroits et j'avais contacté l'université pour qu'ils me donnent également des adresses et des conseils.
Après cette première recherche, j'ai sélectionné 5 maisons à visiter :
4 propriétaires m'ont répondu et m'ont dit de passer les voir et le 5ème (dont la maison avait l'air super et tout proche de mon boulot) m'a dit qu'il attendait déjà 12 personnes pour la visite et qu'il ne voulait pas plus de gens que ça.
- Maison 1 : Heaslop Street - Woolloongabba
J'arrive à cette maison à 11h pour faire la visite avec l'agence immobilière et là je vois 3 personnes qui attendent : une dame de 50 ans environ, une indienne de mon âge et un allemand, tous là pour la même visite. Personne ne savait exactement combien il y avait de chambres dans cette maison ni à quel prix. On commence la visite et là je tombe sur 2 français qui habitent là (et merde ! On va au bout du monde et on tombe encore sur des français). Ils ne sont là que pour quelques mois et il semble que les locataires de la maison changent tout le temps et que ce soit plus conçu pour des étudiants étrangers. La chambre est à 220$ / semaine - ce qui est du vol pour la maison proposée - et il faut signer un bail d'au moins 6 mois !
Bilan : NON
- Maison 2 : Kangaroo Point
J'ai rendez-vous à 15h pour visiter la maison et je décide d'y aller à pied. Quelle mauvaise idée ! Je commence à marcher tout en regardant mon plan et au bout de 40 minutes j'étais toujours pas arrivée. C'est le premier jour où il fait soleil, je n'ai pas mis de crème...
J'arrive à la maison toute dégoulinante ! La maison est assez chouette, la chambre avec un petit balcon très sympa mais c'est vraiment trop isolé, trop loin. Il n'y a qu'un seul bus qui passe par là et pas un seul magasin aux alentours. Et là je me dis 'Déjà que je ne suis pas une fan des courses, si en plus je dois faire 45minutes de marche pour trouver un supermarché et revenir avec tout sur le dos comme un mulet, ça va pas être possible.'
Bilan : NON

Déjà 2 maisons de visitées et rien de très concluant.

-Maison 3 : Lockhart Street - Woolloongabba (ma maison !!)
J'arrive à la maison qui est à une rue de la 1ère que j'ai visitée. Je trouve la maison déjà assez sympa de l'extérieur. Je vais voir au niveau du garage de la maison et c'est là qu'habitent les proprio (un couple de 35-38ans environ avec deux petites filles). Elle me fait visiter la maison (qui est à l'étage) et je rencontre les deux autres coloc : 2 australiens, une fille et une garçon, très sympa. On discute pendant une heure, le courant passe bien et ils me disent qu'ils attendent encore 2 visites et qu'ils me rappelleront le soir pour me dire si c'est ok.  Aïeaïeaïe, je croise les doigts !
Bilan : SUPER
- Maison 4 : Sussex Street - West End (la plus drôle et bizarre)
J'avais pris contact auprès des 2 colocs qui habitaient cette maison dans la semaine et l'une d'elles m'avaient dit qu'elles commençaient par faire remplir un questionnaire avant de faire visiter la maison. Je reçois le questionnaire qui a au moins 25 questions dont l'une d'elles 'Are you gay friendly?', est-ce que vous êtes OK avec les gays/lesbiennes ? Et je trouve toujours que c'est une question un peu bizarre à moins que ce ne soit un couple gay/lesbienne. Je renvoie le questionnaire tout rempli en demandant un peu plus de renseignements tout de même. Et là je reçois un mail où elle m'explique qu'elle à 38 ans et ne travaille pas parce qu'elle est en dépression et qu'elle est en couple avec son autre colloc qui elle a 28 ans. Hum... Bon.... Comme je n'ai rien contre les couples gays/lesbiennes je me suis dit que j'allais  aller voir la maison ! 
J'arrive et je suis reçue par Pandora qui est ce qui s'appelle en anglais une 'Butch', c'est à dire une fille super masculine (pas du tout dans le style classe et super tendance des filles de The L Word pour ceux qui connaissent). Apparemment elle ne se rase pas sous les bras, porte que des pantalons cargo et parle un peu comme un mec. On fait le tour de la maison qui est IMMENSE et elle me dit qu'elles ne cherchent pas à partager quoi que ce soit avec moi que j'aurais ma chambre, mon petit salon et qu'on devra juste cohabiter dans la cuisine et la salle de bains. Elles suivent un régime spécial où en gros elles ne mangent rien de ce qu'on trouve au supermarché, ne veulent pas entendre la télé ou la musique après 20h, ne veulent pas qu'on invite des gens dans leur maison. Là je dois dire que je commence à être un peu refroidie. Ayant déjà vécu en coloc avec quelqu'un qui ne mangeait rien de normal, je commence à hésiter. Puis Pandora reprend le questionnaire et repasse toutes les questions en revue, une par une et m'explique qu'elle est en pleine dépression et qu'elle ne donne que 2 ou 3 heures de cours de guitare par semaine et c'est tout. Sa copine arrive et pose également une série de questions et me sort un tableau Excel avec toutes les tâches à effectuer dans la maison jusqu'à la fin de l'année 2008. Puis viennent toutes les règles à respecter. Oulalalala !! Là je me dis 'Par pour moi !'
Bilan : NON, moi qui pensais que les couples gays et lesbiennes étaient super cool et un peu en marge...

Je repars en me disant 'pourvu que l'autre maison m'appelle et me dise que c'est ok !!!' Le téléphone sonne et Justine, la proprio de ma maison, me dit que c'est bon et que je peux emménager dimanche ! 
Ouais sauvée !
Retour à l'accueil