J'ai trouvé cet article sur le site de la BBC qui aborde la question du retour des expat' (au sens large) au pays d'origine. Même s'il n'y a pas d'analyse et de prise de recul vraiment poussées sur la question, les réactions et commentaires des uns et des autres sont intéressants.

Je dois dire que ça m'a toujours fait sourire cette histoire des expats qui n'arrivent pas à se réintégrer 'chez eux'. Je pouvais comprendre que c'était difficile quand le retour n'était pas choisi mais imposé par une compagnie par exemple, qu'il fallait tout laisser en plan plus ou moins dans l'urgence alors qu'on était bien dans cette vie ailleurs. Mais je me suis toujours dit que pour ceux qui avaient choisi de rentrer, ça ne pouvait que marcher et si tel n'était pas le cas, sûrement ils ne faisaient pas les efforts pour.

Et aujourd'hui je me retrouve un peu dans cette situation ! Ca me tombe dessus bien quelques mois après être rentrée. Tiraillement entre ici et là-bas.
J'ai toujours eu une vraie passion pour la question de l'immigration, de ce que ça impliquait en terme de choix personnels mais aussi comment ça impactait la notion de 'chez soi' et plus généralement d'identité.

Je partage cet article en anglais dans lequel certains se retrouveront peut-être et pour sensibiliser tous ceux qui sont sur le départ.

Retour à l'accueil