Élections - pas de résultats

On n'entend pas beaucoup parler des élections australiennes dans les médias français et pourtant le pays se trouve aujourd'hui dans un grande incertitude : à ce stade pas de résultats définitifs d'élections et pas de gouvernement.

En ce lundi post-élections fédérales de samedi, le bilan est très mitigé :
-Tous les votes n'ont pas encore été comptabilisés dû à la complexité du système électoral mais aussi à l'aspect purement technique du vote en lui-même avec un bulletin papier très difficile à dépouiller,
-Parmi les votes comptabilisés aucune majorité claire ne se dessine aujourd'hui et les deux grands partis Labor / Coalition sont 'neck to neck', avec le même nombre de sièges ce matin, 64 pour chaque parti,
-Il est très probable que les 76 sièges sur 150 nécessaires à un parti pour former un gouvernement et nommer un premier ministre (PM) ne soient pas atteints ni par l'un ni par l'autre de manière directe poussant alors chacun à s'associer avec des indépendants pour arriver à quelque chose - ce qui en tant que tel n'est peut-être pas une mauvaise chose d'ailleurs mais qui risque de compliquer le mandat à venir pour chaque passage de mesures.
-La résurgence de la nationaliste Pauline Hanson que l'on pensait bel et bien enterrée et qui fait un come back, sur un programme ahurissant de racisme et d'inculture générale.

Élections - pas de résultats

Je mets quelques petites images trouvées dans la presse et dans les social medias qui reflètent ce que je pensais de mon côté lorsque j'ai reçu mon pack élection. A commencer par le bulletin de vote blanc pour le Sénat et sa longueur interminable ! J'avais été vraiment surprise en le dépliant et en n'en envoyant pas la fin. Et la petite photo ci-dessous parle d'elle-même !


L'avantage que j'ai eu quand même c'est que j'ai pu prendre le temps et me pencher sur ce papier immense tranquillement chez moi et pendant plusieurs jours. Mais les gens qui ont du remplir le document dans un tout petit isoloir en carton ont eu du mal.
Les réactions en ligne des électeurs qui sont allés voter dans les centres un peu partout sont assez drôles !

Élections - pas de résultats

"Si vraiment le bulletin de vote doit avoir cette taille, faites au moins la fente de l'urne plus grande ! Il faudrait une heure à un artiste d'origami pour arriver à le faire rentrer !"

Élections - pas de résultats

"C'était ridicule, surtout avec un isoloir de la taille du bulletin de vote vert"

Élections - pas de résultats

"J'ai travaillé pour les élections hier et si distribuer les bulletins de vote pour le Sénat n'était pas évident (vu leur taille), les dépouiller était mission impossible. J'ai mal de partout et j'étais une des plus jeunes sur place. Je suis sortie à 1h30 du matin. Vivement le vote électronique !"

Pourquoi n'a-t-on pas tous les résultats ?
Sans entrer dans le détail du système politique local, du compte des voix ou de l'attribution des sièges dans les deux assemblées, qui tous sont assez compliqués et nécessiteraient des dizaines de lignes, je donne juste la raison pour laquelle le dépouillement des votes est difficile et pas finalisé à ce jour : les bulletins de vote pour les deux chambres étaient donc en version papier, à remplir à la main, et pour celui du sénat selon deux modalités au choix, la sélection de 6 partis à numéroter par ordre de préférence de 1 à 6 ou la sélection de 12 candidats nommés selon le même principe de classement. Le dépouillement de la feuille blanche géante s'est fait à la main comme en témoigne la personne ci-dessus, en décryptant parmi 6 ou 12 choix celui qui était placé en #1. A 2h00 du matin dimanche, la commission électorale a demandé l'arrêt des décomptes partout qui reprendront mardi. A cela s'ajoute la possibilité pour les électeurs australiens -notamment ceux habitant dans des coins reculés ou ceux à l'étranger comme moi-, de voter par voie postale. 2,5 millions d'électeurs ont ainsi voté sous cette forme, ce qui est énorme quand on considère qu'il y a environ 15,5 millions de personnes votantes au total. Ces votes n'ont pas non plus encore été comptabilisés.

11 sièges décisifs sont encore en suspens avec aucun résultat ou tendance.

Une Australie divisée
Beaucoup d'agitation donc en ce début de semaine et le pays est en attendant en "caretaker mode", en stand-by avec plus aucune grande décision de prise évidemment.
Le vote est obligatoire en Australie et toutes les personnes en âge de voter le font sous peine d'amende, ce qui présente au moins l'avantage d'avoir dans les résultats l'expression directe de ce que pense l'ensemble du pays. Et ce que montrent les élections à ce stade, c'est une Australie divisée en 2, ainsi que l'émergence d'une volonté de changement avec la prise de poids de plusieurs indépendants dans différents états et donc au niveau fédéral.


Curieuse de voir les résultats définitifs...

Retour à l'accueil