Ça bouge, ça bouge ! La petite ville dormante des années 70 se réveille doucement et essaie de se positionner de plus en plus comme une ville d'importance au niveau national d'une part mais plus encore au niveau international.
Des la fin des années 80, la ville a commencé à avoir des aspirations qui dépassaient le contexte local en accueillant l'expo universelle "Expo '88" en 1988. Cet événement a transformé la ville et surtout un coté de la rivière, qui était jusqu'alors complètement industriel, en véritable quartier vivant : Southbank.

Au-delà d'Expo '88 qui a permis de surtout développer une petite ville en vraie ville active localement, il y a eu un véritable élan ces 10 dernières années et une réalisation qu'il y avait un fort potentiel à exploiter : Brisbane peut aujourd'hui se positionner comme une ville majeure de la région Asie-Pacifique et notamment attirer une clientèle importante de tourisme et d'affaires venue d'Asie mais aussi de la cote Ouest des US.
Le G20 organisé cette année a permis de faire parler de Brisbane extra-muros -même s'il est difficile de mesurer les retombées réelles de cet événement. Mais Brisbane a aussi réalisé qu'il fallait qu'il se passe plus au niveau de la ville elle-même pour attirer un public aisé avec des attentes élevées.
Et elle se prend à rêver grand !

Zaha Hadid - 'Grace On Coronation' / Les 3 tours de Toowong

Le groupe immobilier Sunland a déposé une demande en mairie pour la construction de 3 tours de 22 à 25 étages, le long de la rivière, sur la commune de Toowong, qui fait un peu pendant à la ville. Et surprise : ce projet a été conçu par Zaha Hadid -ou plutôt l'agence de Zaha Hadid-, l'architecte la plus célèbre au monde ! Qu'on aime ou pas le style Hadid n'est finalement pas la question : le fait est qu'elle est devenue la référence mondiale, celle à qui on fait appel pour donner un coup de projecteur sur une ville. Prendre les services de Zaha Hadid c'est souvent s'assurer d'une grosse polémique autour de l'architecture du bâtiment d'abord puis d'un projet fort qui reste dans le paysage. Et pas loupé avec cette proposition pour Brisbane : ça a créé des réactions de toute part.
Quelques images pour montrer à quoi pourrait ressembler le projet :

Images de rendu 3D par Zaha Hadid Architects - Source : QLD Gov
Images de rendu 3D par Zaha Hadid Architects - Source : QLD Gov
Images de rendu 3D par Zaha Hadid Architects - Source : QLD Gov
Images de rendu 3D par Zaha Hadid Architects - Source : QLD Gov

Images de rendu 3D par Zaha Hadid Architects - Source : QLD Gov

Les critiques négatives se sont abattues sur l'apparence générale des tours, leur manque de caractéristiques tropicales et leur taille générale.
Je trouve que la remarque sur 'l'absence de caractère tropical' est vraiment un procès d’intention plus qu'autre chose quand on regarde de quoi est fait le reste de la ville : aucun des bâtiments du centre-ville n'a un quelconque caractère tropical.
La hauteur des tours par contre est en conflit avec le plan d'urbanisme local qui n'autorise en principe que des bâtiments de 15 étages maximum -or le projet en propose 25 pour la tour la plus haute. Ça pose de vraies questions sur ce que la ville veut en terme de densité pour cette zone. D'autre part si le projet venait à être approuvé en l’état, on pourrait s'interroger sur un léger favoritisme et la création d'un précédent. Si on dit oui à Hadid, pourquoi ne dit-on pas oui ensuite à John Smith qui voudra développer le terrain voisin sur 25 étages aussi ?
Il y a aussi bien sur de fervents anti-Hadid partout et on entend une critique récurrente plus générale autour du 'pourquoi ne pas prendre des architectes australiens ?'. Mais comme l'a rappelé le président de l'institut des architectes local : l'intervention de Zaha Hadid sur un projet à Brisbane montre l’intérêt soudain de la communauté architecturale internationale pour la ville. Et le projet en lui-même créée du débat, de la réflexion et engage l'habitant lambda à réagir sur l'environnement urbain.
Le projet est actuellement en mairie, en phase d'analyse et on verra s'il voit le jour ou non !

Queen's Wharf Brisbane

Ce projet-là est d'une toute autre envergure et mené par le Gouvernement du Queensland. Il s'agit de développer un nouveau quartier dans le centre-ville, en bord de rivière qui accueillerait entre autre un nouveau casino, deux hôtels 5 étoiles et un 6 étoiles, des dizaines de boutiques et restaurants, des espaces de parcs et de jeux, un nouveau pont sur la rivière, bref une nouvelle zone vivante. L'approche autour de ce projet est typiquement anglo-saxonne : ce n'est pas la ville qui prend des décisions strictes d'urbanisme et propose un plan figé dans lequel les développeurs viennent s’insérer, mais carrément un appel d'offres d’idées auprès de grands groupes privés. Et c'est à eux que revient la tâche de développer une proposition urbaine cohérente, qui allie évidemment leurs propres intérêts aux intérêts du public en général et la ville juge et choisit. Le privé finance l'espace public.
On en est au stade de la consultation et deux grands groupes ont rendu des propositions. Les deux candidats sont composés des deux grands casinos locaux, Crown Casinos et Echo Entertainment Group, chacun couplé avec des investisseurs chinois. Les propositions sont assez similaires dans leur composition générale. Mais un des deux groupes a produit une vidéo 'fly-through' du futur projet qui a beaucoup plu :

Nous sommes à un tournant et on verra dans quelques années en quoi se transforme Brisbane. Va-t-on passer de ce que l'on peut encore considérer comme une petite ville plaisante et relax à une grande ville dense et ultra chargée ?
En tous cas, le projet de Queen's Wharf sera le bienvenu -quelque soit la forme finale- car la ville a besoin d'une petite re-dynamisation ainsi que de recréer un lien à la rivière du cote centre-ville.

Retour à l'accueil