Australienne !

On m'a fait une remarque récemment : 'tu dois être occupée car tu ne mets plus grand chose sur ton blog'... et c'est effectivement le cas d'ou les posts très courts et le manque de photos !
Entre un nouveau boulot, pas mal de travail avec mon autre site Internet Australie Conseil, quelques sorties, des visites d'amis et bien je prends du retard.

Le gros événement de la semaine pour moi ou même de la décennie c'est que je suis enfin australienne !

J'ai eu ma cérémonie de nationalité ('citizenship ceremony') mercredi dernier, 10 ans après ma première expérience ici comme étudiante.

J’étais donc conviée à la citizenship ceremony d'avril au City Hall (la mairie) avec 555 autres personnes de Brisbane qui devenaient australiennes en même temps. C’était dans le grand auditorium rénové. Tout le monde a commencé par un passage obligatoire à l'inscription sur les listes électorales : et oui en Australie le vote est certes un droit mais c'est aussi un devoir et tout le monde est obligé de voter sous peine d'amende. Ce n'est pas une mauvaise formule d'inscrire les gens dans la foulée finalement -ça évite d'aller encore faire des démarches après. Tout le monde a pris place dans le grand auditorium avec la musique de l'orchestre de l'armée.

Australienne !
Australienne !

La cérémonie a démarré avec une danse et des chants traditionnels aborigènes suivi d'un message à la fois solennel et drôle du maire, Lord Mayor Graham Quirk en grande tenue d'apparat -robe et chaîne avec les 60 médaillons gravés des noms de tous les maires de Brisbane depuis 1859.

Australienne !
Australienne !

On a en 2 fois prêté serment de loyauté et de dévouement à l'Australie et à son peuple. Puis on a tous ensemble chanté l'hymne national 'Advance Australia Fair' - cliquez sur la photo si vous voulez pouvoir lire les paroles en plus gros. Le tout a été entrecoupé de discours assez brefs et de musique : un bon équilibre entre choses officielles et distraction.

Puis on a eu droit au bain de cotillons tombés du plafond un peu à l’américaine pour le coup avant que le maire ne remette en mains propres leur certificat de nationalité à 3 'familles représentatives'...

Australienne !

Alors je dois quand même faire un petit commentaire sur les '3 familles représentatives' : bien sur ma première réaction a été 'Mais et moi ?? On ne m'a pas demandé si je voulais monter sur scène recevoir mon certificat des mains du maire'... Déçue, déçue... Je me suis dit que je ne devais pas être assez 'représentative'...
Mais j’étais donc curieuse de voir qui avait été choisi.

Le choix s'est tourné vers 3 familles dont tous les membres ont eu leur certificat en même temps : une famille indienne en Australie depuis 2000, une famille pakistanaise ici depuis 2006 et une famille suédoise toute blonde à Brisbane depuis 2007. La suédoise d'une trentaine d’année a même eu le droit de faire un discours : discours qui a mis en avant la chance d’être en Australie, l’égalité des chances pour tous quelque soit les origines ou le sexe qu'offrait le pays et elle a terminé en disant qu'elle était un bel exemple puisqu'elle avait pu monter son propre studio de photographie ici - Discours un peu propagande, clairement relu et corrigé par les autorités. Personnellement j'aurais préféré entendre la famille pakistanaise nous parler d'égalité des chances que les suédois nous dire qu'il pleut beaucoup trop en Suède...

Australienne !

Cette cérémonie a été un très beau moment qui clôture 'quelques' années de bataille avec les papiers en tous genres pour moi. C'est très bien fait et il y a un coté sérieux et officiel qui est je pense important et qui vient rappeler ce que cette démarche signifie réellement.

Dernière étape, l'obtention du passeport... encore une petite ligne droite avec quelques papiers à rassembler.

-

Sous la coupole multicolore de l'auditorium

Retour à l'accueil